Skip to content
call to action appel action exemples actuces

Qu’est-ce qu’un call to action ? 4 exemples à mettre en place

Dans le domaine du marketing, et en particulier de l’inbound marketing, le call to action est un élément clé. Sa mission ? Générer des leads et convertir des prospects en clients. Mais pour être sûr de créer des CTA capables d’optimiser tes taux de clics et tes taux de conversion, il y a quelques bonnes pratiques à connaître ! Alors, comment faire un CTA qui fonctionne à tous les coups ? Découvre dans cet article plusieurs exemples de call to action qui ont fait leur preuve et 6 astuces pour booster l’efficacité de tes boutons d’appel à l’action !

C’est quoi un call to action ?

En inbound marketing, voici la définition d’un call to action (ou appel à l’action en français) : c’est un bouton dont le but est d’inciter un internaute à réaliser une action précise. Généralement un achat, un clic sur un lien ou encore une inscription.

Le CTA est un outil marketing très puissant pour booster la conversion d’un visiteur, d’un lead ou d’un prospect ! L’avantage, c’est qu’on peut l’intégrer un peu partout : page web (landing page, formulaire), email, publicité, newsletter, site internet, article de blog, réseaux sociaux, etc. 

Pour ne citer que quelques exemples de call to action parmi les plus évidents, on pense à “s’abonner” “obtenir mon essai gratuit” ou encore “inscrivez-vous”. Bien sûr, comme tu vas le voir ci-dessous, on peut être beaucoup plus créatif que ça avec ses call to action ! 

4 exemples de call to action efficaces

Rien de mieux qu’un exemple concret pour que tu comprennes mieux à quoi sert un bouton d’appel à l’action ! Petit tour d’horizon de 4 CTA inspirants

L’exemple Netflix

Sur son site web, Netflix a opté pour un CTA simple mais efficace, avec un message qui tient en quelques mots bien choisis. 

call to action exemple netflix

→ Pourquoi ça marche ? 

Netflix a bien compris que l’un des freins principaux des gens est la peur de s’engager dans un service qui ne leur plait pas. Il rassure donc ses visiteurs d’entrée de jeu en annonçant qu’il est possible d’annuler à tout moment

La plateforme de streaming souligne aussi la facilité et la rapidité d’inscription avec le CTA “commencer”. Elle sous-entend en effet que l’on peut commencer à regarder des séries et des films immédiatement en entrant simplement son adresse email dans le formulaire. 

L’exemple Babbel

Autre exemple de call to action efficace avec cette publicité Facebook conçue par l’application d’apprentissage de langue Babbel.

call to action exemple babbel

→ Pourquoi ça marche ?

Pour attirer des leads, Babbel insiste sur le caractère promotionnel de l’offre en mettant en avant la réduction assez importante (-50%) et le bouton call to action “Get Offer”. Avec la formule marketing “l’affaire de votre vie”, “Lifetime” et “à vie”, Babbel souligne aussi la dimension illimitée et infinie du produit. 

L’exemple Huemor

On peut aussi s’inspirer des entreprises américaines, avec l’exemple de CTA de Huemor, une agence de web design et de création de site internet. 

appel action exemple huemor

→ Pourquoi ça marche ?

Ici, Huemor joue à la fois sur l’humour et sur la psychologie inversée en proposant un CTA avec le mot Launch (= “lancer”) et en-dessous la mention Do Not Press (“n’appuyez pas”). Forcément, que va vouloir faire le visiteur en voyant ça ? Cliquer sur le bouton bien sûr ! Le tout, sur fond de design attractif. 

L’exemple Airbnb

On continue avec la plateforme de réservation de logements Airbnb, qui a imaginé un CTA capable de retenir ses visiteurs en transformant une incertitude en force

call to action analyse airbnb

→ Pourquoi ça marche ?

Ce call to action s’adresse ici aux personnes qui auraient atterri sur le site sans avoir forcément besoin de réserver un séjour. Avec le CTA “Je suis flexible”, Airbnb les invite alors à rester et à parcourir les offres tranquillement. 

6 conseils pour optimiser l’efficacité de ses call to action

On passe maintenant aux bonnes pratiques à appliquer lors de la mise en place de tes CTA ! 

1. Choisis un emplacement stratégique

Le premier point auquel il faut penser est l’emplacement du CTA : où le mettre pour qu’il soit le plus visible et accessible possible ? Il ne doit pas être noyé dans une masse de texte, mais placé à un endroit qui attire l’œil du lecteur. 

Réfléchis de manière logique : si tu veux que le visiteur s’inscrive par exemple à un webinaire, présente brièvement le contenu du webinaire AVANT de placer le call to action. N’oublie pas qu’on lit de haut en bas et de bas à gauche, il doit donc s’immiscer de façon fluide dans la lecture. 

Bien sûr, l’emplacement va aussi dépendre du formulaire où sera placé ton call to action. Si tu optes pour un pop up, sache que ce format apparaît en général en plein centre de la page. Tu peux aussi choisir une bannière glissante qui va suivre le visiteur lorsqu’il scrolle vers le bas ou le haut. 

exemple lead magnet mini cours easy prospect

2. Utilise un verbe d’action exprimant le bénéfice

Ce conseil, c’est un peu la base d’un bon call to action ! Eh oui, car la particularité principale d’un CTA, c’est qu’il doit engager sa cible à effectuer une action qui lui apportera un bénéfice particulier. Des verbes comme “profiter”, “recevoir”, “rejoindre” ont donc beaucoup plus d’impact qu’un banal “cliquer”. 

Globalement, on remarque que l’emploi de l’impératif (“Rejoignez”) et de la première personne du singulier (“je rejoins”) reçoit de meilleures performances. Pourquoi ? Avec ces types de formulation, la personne se sent davantage concernée plutôt qu’avec l’infinitif, qui est plus neutre. 

call to action newsletter bouton action

3. Mise sur un call to action intelligent (smart CTA)

Qu’est-ce qu’on veut dire ici par call to action intelligent ? En fait, l’idée d’un smart call to action est de personnaliser tes CTA en fonction de l’audience visée. Par exemple, selon leur niveau de maturité (visiteurs, leads, prospects, déjà clients…), leur localisation, les listes de contacts, etc.

Cela va te permettre de targeter tes boutons de call to action de façon beaucoup plus ciblée et donc d’optimiser le taux de conversion. On trouve ce genre de fonctionnalités dans certains logiciels de marketing automation comme Hubspot

call to action exemple blue apron pop up

4. Essaie la technique de la psychologie inversée

Les publicités l’ont compris depuis un bail : pour attirer des nouveaux clients, il faut réussir à toucher son audience émotionnellement. C’est donc le même principe avec les call to action ! Pour un CTA qui performe, tu dois faire en sorte que ta cible ressente quelque chose.

Et pour cela, une stratégie très efficace est de montrer à la personne non seulement ce qu’elle va gagner, mais aussi ce qu’elle peut perdre si elle ne passe pas à l’action. 

Voici un exemple plus parlant : admettons que tu souhaites obtenir de nouveaux contacts en proposant un livre blanc traitant des actualités et des astuces SEO à tes visiteurs. 

Tu peux introduire ton call to action comme ceci “Obtenez gratuitement le guide complet compilant les meilleures tendances SEO du moment – 37 pages d’astuces, d’actualités et d’analyses”. Propose ensuite deux boutons : l’un disant “Je deviens expert en référencement naturel”  et l’autre “Non merci, mes résultats SEO me conviennent”. 

Tu peux être sûr que face à un dilemme pareil, la personne va réfléchir à deux fois avant de cliquer sur “non” !

5. Joue sur le design pour différencier le CTA

L’aspect visuel et la mise en forme de ton call to action compte aussi beaucoup dans le taux de conversion ! À commencer par sa couleur : la règle d’or est de choisir une couleur qui va contraster avec le reste de la page ou l’arrière-plan, afin que cet élément ressorte le plus possible. 

Tu l’as peut-être déjà remarqué, mais il a été démontré que les couleurs oranges, rouges et vertes avaient en général les meilleurs résultats. D’ailleurs, certaines marques choisissent d’avoir une couleur dédiée à leurs call to action, différente de leur charte graphique habituelle.

D’autres éléments graphiques comme la typographie, la taille de la police ou encore l’ajout d’une image, vidéo ou même d’un GIF peuvent aussi influencer les résultats de ton CTA. L’idéal est de faire plusieurs essais ou même des tests A/B pour voir ce qui fonctionne le mieux. 

appel action shopify reassurance

6. Exprime l’urgence avec ton call to action

Une astuce qui a fait ses preuves en marketing et en copywriting est de miser sur le caractère urgent de l’action à effectuer ! En soulignant par exemple qu’il ne reste que X produits en stock, que telle offre spéciale est sur le point de se terminer, etc. 

Pour un effet encore plus dramatique, tu peux aussi ajouter des éléments visuels sur la page. La couleur rouge symbolise notamment l’urgence et l’alerte. L’usage d’un compte à rebours, qui décompte les jours et les heures avant la fin de la promotion, est aussi très répandu. 

Ce sentiment d’urgence va pousser les visiteurs à réaliser l’action demandée tout de suite plutôt qu’à attendre. Attention quand même à ne pas abuser de cette technique qui peut sembler légèrement agressive et abîmer à la longue ton image de marque. 

Le mot de la fin sur le call to action

Savoir comment faire un bouton de call to action qui convertit et génère des leads pour ton site, ton blog, un email ou tes compagnes publicitaires est une étape clé dans tout parcours d’inbound marketing. J’espère que cet article pourra donc t’aider à créer de super CTA et gagner de nombreux leads et contacts !

écrit par

Alex Vizeo

Je suis expert en Personal Branding (je t’explique ce concept dans mon Ebook gratuit) et stratégie de création de contenu. Ma passion pour l’aventure et la liberté m’ont permis d’être influenceur voyage pro pendant plus de 7 ans et de rester, à l’aide de ma méthode H8 (accès gratuit ici), dans le top des influenceurs voyage français.

Table des matières

Pas encore de commentaire, soit le premier à donner ton avis.


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.