Skip to content
coryances limitantes comment s'en liberer

Croyances limitantes : Comment les identifier pour enfin s’en libérer ?

On dit souvent qu’on est le pire juge pour nous-même. T’es-tu déjà rendu compte à quel point tu pouvais te poser des limites ?
Tu as déjà pensé que tu n’es pas assez ceci ou cela pour effectuer telle ou telle action ? C’est ce qu’on appelle les croyances limitantes.

Ces dernières sont responsables de bien des blocages mentaux, dont on peut finalement se débarrasser assez vite lorsqu’on les identifie ! 

Dans cet article j’aimerais te détailler le concept de ces croyances limitantes. Et t’apprendre à les identifier pour réussir à t’en libérer et voguer droit vers tes rêves

Et ce n’est pas tout, je vais aussi te fournir un outil essentiel : mon test GRATUIT qui pourrait bien t’aider à décider si tu dois faire un virage professionnel. Baptisé « J’reste ou j’me barre », ce test va te permettre de te poser les questions fondamentales pour comprendre si un changement de métier est la voie à suivre pour toi.

Quelles sont les croyances limitantes ? 

Les croyances limitantes ou les croyances limitatives par définition sont des blocages mentaux selon lesquels un individu mène sa vie. Ces croyances peuvent être vécues en conscience, ou de manière totalement inconsciente.

Les croyances limitatives peuvent aussi être corrélées à des pensées négatives.

Cette petite voix dans ta tête qui te dirait :
“non tu es trop jeune pour te lancer”
ou “tu n’y arriveras pas tu es bien trop timide”.

En bref, ce sont toutes ces idées qui nous viennent à l’ esprit à propos de nous-même. Ce qui impliquent une négation et qui peuvent nous empêcher d’agir. 

Une part importante d’un travail de développement personnel est de réussir à cerner ces croyances afin de s’en séparer. Facile, non? Mais comme je te le disais plus tôt, les croyances limitantes sont parfois (souvent) vécues de manière totalement inconsciente. Et une personne peut ne pas se rendre compte de ses propres limites mentales. Mais alors, comment apparaît une croyance limitante ? 

croyances limitantes prison mentale

D’où viennent nos croyances limitantes ?

Les croyances limitantes peuvent avoir diverses origines. Elles peuvent être ancrées depuis des années, et c’est cela qui fait que parfois on n’a pas du tout conscience de ses propres blocages mentaux. Par définition, on prend nos croyances pour des normes de vie pour tous. Alors qu’en réalité elles n’existent que dans nos têtes… et la bonne nouvelle, c’est qu’elles sont complètement modifiables !! 

De notre environnement social : famille et entourage

L’entourage peut projeter ses peurs et croyances sur toi, de manière consciente ou non. Les parents transmettent leurs perceptions des choses.

Par exemple, si tu as grandi dans une famille qui disait : “dans le monde du travail les patrons étaient de mauvaises personnes” peut-être que tu auras du mal à te lancer dans l’entreprenariat pour cette raison. En ayant la croyance que patron = mauvais et donc qu’en étant toi-même patron, tu serais mauvais.

Tes croyances limitantes peuvent aussi provenir d’une des 5 blessures de l’enfance. Je ne sais pas si tu en as déjà entendu parler. On les cite telles quelles : le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison, l’injustice. Ces blessures créent des mécanismes inconscient de défense que l’on développe à l’âge adulte. 

Les injonctions classiques que l’on peut imposer à un jeune enfant (“dépêche-toi” “fais-moi plaisir”, “sois gentil”, etc…) sont autant d’injonctions qui, répétées encore et encore à un enfant finissent par s’ancrer dans l’esprit et guideront les actions du futur adulte.

De l’école, de notre société 

À l’école, on nous apprend un certain nombre de règles selon lesquelles on va plus tard se considérer comme bon ou non. La meilleure note nous rend plus appréciable. Il faut demander l’autorisation pour parler, il faut finir un exercice en un temps donné, etc… 

La société peut également à travers les médias, les réseaux sociaux, les personnalités publiques, nous faire passer des messages. Selon la société dans laquelle un individu grandit, il est normal de constater que les mentalités. Et par la même occasion les croyances limitantes « classiques » des individus ne sont pas les mêmes. Pour citer un exemple très généraliste, le mindset du rapport à l’argent entre les Etats-Unis et la France est très différent.

De nos propres expériences passées 

Il t’est arrivé un événement, probablement un échec, qui t’a fait douter de toi et qui fait que maintenant tu agis selon la peur reliée à cette expérience. 

Nos échecs peuvent être source de peurs et nous faire croire qu’une expérience donnée, un résultat est une réalité. Alors que non pas du tout, même si tu as le sentiment de ne pas pouvoir surpasser cet échec sur le moment. Il ne s’agit encore-là que d’une simple croyance.

J’ai trouvé cet article du blog Koi Coaching qui détaille super bien toutes les sources de nos croyances limitantes.

Les différents types de croyances limitantes

Maintenant que tu sais d’où peuvent provenir ces croyances et à quel point elles peuvent être ancrées en toi depuis longtemps. J’aimerais te présenter les différents types de croyances limitantes, pour t’aider à les identifier. C’est ici que démarre ton travail pour viser ton objectif de vie ! 

Attendre que tout soit parfait

Cette croyance peut paraître saine pour certains, et c’est justement là le problème. Attendre d’atteindre la perfection pour agir n’est pas un signe  de rigueur ou de qualité… car la perfection n’existe pas. C’est juste une excuse mentale de plus pour ne pas agir là maintenant tout de suite. 

Repousser le passage à l’action sous prétexte qu’on attend le moment parfait pour être prêt est un comportement limitant et non positif. Aucun moment n’est parfait pour se lancer. Bien sûr, dans le cadre professionnel, certains éléments sont nécessaires avant de se lancer dans une nouvelle voie, il faut préparer le terrain… certes! Mais…

Je vais te lâcher un conseil, le moment où 100% des choses te paraîtront sûres et prêtes n’existe pas ! L’inconnu, par définition peut créer de l’appréhension, mais tu es capable. Arrête d’attendre « le bon moment ».

Penser qu’une tâche est trop difficile

Cet exemple de croyance limitante est le signe d’un problème de confiance en soi. Est-ce qu’il t’est déjà arrivé, en voyant quelqu’un agir d’une certaine façon de te dire “oh non ça ce n’est pas pour moi”. 

Ce type de pensée va te mettre dans le challenge de travailler ton estime de soi. Alors oui, bien sûr si l’on parle d’une tâche technique il faudra peut-être que tu te formes, que tu lises, que tu apprennes… mais cela ne veut pas dire que ce n’est pas à ta portée. 

Pour t’aider à surmonter ce genre de pensée, tu peux par exemple disséquer cette tâche en plusieurs étapes. De la plus théorique à la plus opérationnelle et ainsi créer un cheminement évolutif jusqu’à la réalisation globale de la tâche. Ainsi, tu pourras te féliciter de réussir chacune des étapes et tu prendras confiance en toi à chaque petite réalisation. 

Le syndrome de l’imposteur 

Ahhh le fameux syndrome de l’imposteur ! Tu as sûrement déjà dû en entendre parler, c’est un thème assez récurrent du développement personnel. Le syndrome de l’imposteur définit le principe par lequel un individu va développer un scepticisme sur ses propres capacités et compétences sur un sujet donné.

Une personne concernée par le syndrome de l’imposteur est quelqu’un qui va se juger comme non apte à agir d’une certaine manière. Parce que selon elle, elle n’a pas le potentiel de le faire. Cela arrive très souvent, même chez les grands professionnels qui ont l’air si sûrs d’eux !

Les croyances limitantes de la vie personnelle

croyances limitantes rien d'impossible

Dans cet article du blog Penser Changer , l’auteur identifie 7 croyances limitantes, d’un point de vue plutôt psychologique. J’ai trouvé intéressant de te les citer ici car ça te permettra peut-être de te retrouver dans l’une d’elles et de te montrer que ces croyances sont intégrées dans plusieurs domaines de nos vies. 

  • “Je ne peux pas être moi-même, sinon je serais jugé”
  • “Je ne peux pas aimer sinon je risquerais d’en avoir le cœur brisé”
  • “Je ne peux pas demander ce que je veux, sinon je serais rejeté” 
  • “Je ne peux pas faire confiance aux gens, sinon ils me trahiront »
  • “Je ne peux poursuivre mes rêves parce que je pourrais échouer” 
  • “Je n’ai pas besoin de réussir, donc je ne vais pas me battre pour réussir” 
  • “Il est trop tard pour poursuivre mes rêves” 

Si cette thématique psychologique t’intéresse, je t’invite à aller lire cet article complet qui traite de ce sujet avec un axe plus personnel et psychologique que moi ici. 

Nos croyances déterminent notre façon de voir la vie 

Avant de te donner des conseils concrets pour identifier tes croyances limitantes, j’aimerais te faire prendre conscience du poids de ces croyances sur ta vie. Elles sont littéralement le spectre avec lequel tu poses un regard sur les choses de ta vie.

L’importance de rompre avec les vieux schémas 

On a tendance à avancer dans la vie sans chercher à remettre en question ce qu’on a toujours considéré comme vrai.

Or justement, l’ éducation que l’on a reçu est une des premières sources (chronologiques) . Pour avancer, grandir et évoluer, il est important de toujours pouvoir se remettre en question, d’oser prendre du recul sur une croyance que l’on considère comme une vérité.  

C’est comme ça que tu apprendras à te libérer de vieux schéma et que tu pourras porter ta propre voix! 

Oser aller vers ses rêves 

Si je veux t’aider à aller par-delà ces croyances. C’est parce que j’aimerais que tout un chacun puisse OSER aller vers ce qui l’attire.

Oser choisir le métier de ses rêves même s’il paraît inaccessible de prime abord, oser devenir la personne qu’il souhaite, mener la vie qu’il veut, et même… j’irai jusqu’à dire créer la vie que l’on veut.

Les actions sont importantes certes, mais tout démarre dans notre esprit. 

👉 Ces questionnements, je les ai tous traversés. Et maintenant je vis une vie choisie plutôt qu’une vie subie.

C’est grâce à ces expériences que j’ai conçu une méthode structurée pour révéler ma zone de génie.

Après avoir utilisé cette méthode avec mes proches pour les aider à mieux se connaître, à découvrir leur zone de génie et à redonner un but à leur vie, j’ai choisi de la rendre accessible à tous.

Je l’ai baptisée la Méthode Introspection et je t’explique tout dans un l’atelier en ligne 100% gratuit que j’ai créé et qui est accessible sur cette page.

Apprendre à identifier ses croyances limitantes

J’aimerais maintenant t’aider à identifier tes propres croyances limitantes. Comment prendre conscience d’une croyance inconsciente ? Tu as vu plus haut des exemples classiques de croyances limitantes et je t’expliquerai ensuite que tu peux te faire accompagner dans le processus; mais j’aimerais tout de même te proposer quelques pistes pour commencer le travail tout seul

Les croyances par généralisation  

Alors, comment mettre le doigt sur ces fameuses croyances qui t’empêchent d’avancer ? Je te propose de porter une grande attention à tes pensées, au quotidien. Ou lorsque tu te trouves dans une situation de désaccord par exemple. 

On a tous tendance à utiliser des généralisations comme “personne n’a jamais fait ça”, “tout le monde passe par là un jour”, “on n’a jamais gagné de l’argent sans travailler dur” etc…
Cela démontre une nouvelle fois des croyances limitantes généralisées, des règles mentales que l’on croit comme vraies, qui ne sont en réalité des croyances que nous décidons de voir comme vraies

Les croyances limitantes qui impliquent une barrière infinie 

Une des étapes ici serait de prêter attention à tes réponses types face à diverses situations ou dans des conversations avec tes proches. 

Es-tu un adepte du « Oui, mais… » et remarques-tu ce que tu réponds habituellement après ce « mais » ? Le “mais” introduit souvent une excuse que l’on se sert à soi-même pour ne pas agir dans l’immédiat. Prête une attention particulière à tes réponses qui démarrent par “oui, mais” et observe ce qui vient généralement ensuite. Cela te permettra d’analyser quelle type d’excuse tu présentes face à une situation donnée. 

La croyance qui provient d’une expérience passée

Ce type de croyance est une des plus difficile à faire sauter selon moi, car elle se base sur une peur reliée à quelque chose qui t’es déjà arrivé. Le processus pour surpasser cette croyance demande encore plus de force mentale puisqu’elle est basée sur quelque chose qui a vraiment existé, et non sur une supposition. 

Dans ce cas, il est important de comprendre que ce que tu as vécu une fois, ne constitue pas une règle de vérité. Là où tu as échoué une première fois, il faut que tu apprennes de ce qui n’a pas fonctionné, que tu transformes cet échec en expérience d’apprentissage et que tu considères celui-ci comme une simple étape du processus de réussite. 

Exemples de croyances limitantes

  • Je ne suis pas assez intelligent(e) pour cela.
  • Les erreurs sont inacceptables.
  • Je dois toujours être productif(ve).
  • Je ne peux pas changer, c’est dans ma nature.
  • Les échecs sont une preuve de mon incompétence.
  • Je ne peux pas être aimé(e) pour ce que je suis.
  • Les gens qui réussissent sont juste chanceux.
  • Je ne suis pas fait(e) pour être heureux(se).
  • Si je ne suis pas parfait(e), je ne suis pas assez bon(ne).
  • Je ne peux pas prendre de risques.
  • Les gens finissent toujours par me décevoir.
  • Si je montre mes sentiments, je suis faible.
  • Si je ne travaille pas dur, je ne mérite pas de succès.
  • Je ne suis pas assez beau/belle.
  • On ne peut compter que sur soi-même.
  • Si je ne contrôle pas tout, les choses vont mal se passer.
  • L’échec n’est pas une option.
  • Il est trop tard pour moi pour apprendre quelque chose de nouveau.
  • Je ne peux pas me permettre de rêver trop grand.
  • Les riches sont égoïstes.

Comment changer ses croyances limitantes ?

croyances limitantes deverouiller ce blocage

Il est certes utile de comprendre d’où viennent tes blocages et de les identifier, mais ensuite, qu’est-ce qu’on en fait ? Je vais te donner-là des méthodes concrètes pour apporter du changement dans ton système de pensées et aller, chaque jour un peu plus vers la réussite de tes objectifs de vie. Avec les conseils qui vont suivre, tu sauras comment combattre les croyances limitantes et aller par-delà de tes peurs !! 

Utiliser les affirmations positives  

De la même manière qu’une pensée négative peut te créer des obstacles mentaux, une pensée positive peut impacter tes actions. 

Quand on discute avec des personnes qui réussissent, et ce, peu importe le domaine, beaucoup de gens expliquent utiliser les affirmations positives pour attirer à eux une situation qu’ils désirent. Par exemple, à force de se répéter “Je suis fort et je suis capable”, on va s’autopersuader que l’on est fort et capable, et on va ainsi faire sauter la barrière mentale qui pouvait nous empêcher jusque là d’accéder à nos buts. 

L’objectif des affirmations positives est de venir ancrer petit à petit de nouvelles croyances dans ton mental

Faire appel à l’aide de professionnels 

Aller voir un psychologue pour mieux comprendre tes schémas de pensée. Je dis psychologue mais de nombreux autres professionnels peuvent apporter cet accompagnement-là. Ce qui est intéressant avec un psychologue c’est qu’il peut aller décoder avec toi les schémas de l’enfance et voir ainsi quelles idées ont pu être ancrées très jeune dans ton esprit, et qui pourraient être responsables des limites que tu te poses. 

Se faire accompagner par un coach, ou un praticien de programmation neuro linguistique : lorsqu’on se fait accompagner par quelqu’un d’extérieur, on se retrouve avec un regard tout nouveau sur notre vie. Dans les cas des croyances spécifiquement, je trouve ça super intéressant car comme je te le disais plus tôt, de nombreuses croyances sont inconscientes mais constituent tout de même des blocages considérables. Un œil extérieur t’aidera à passer l’étape de l’identification, et t’épaulera sur les techniques à suivre afin de les ajuster. 

Suivre une formation de développement personnel ou de coaching professionnel. Cela t’aidera à mieux te connaître et ainsi avoir une grille de lecture plus éclairée sur tes forces et faiblesses. Ainsi, tu trouveras les clés pour corriger le tir et contourner les obstacles sur la route de ta réussite. 

Ceci sont des exemples parmi d’autres, il existe de nombreuses professions en mesure de t’accompagner sur la voie de ton épanouissement personnel.  

Maintenant au travail, à toi de faire sauter tes croyances limitantes !

Alors, as-tu déjà identifié certaines de tes croyances limitantes suite à cet article ? 

Tu as désormais toutes les clés en main pour débloquer ton potentiel et te libérer de tes vieux blocages. N’oublie pas, tu es le seul maître à bord et il ne tient qu’à toi de retravailler ton système de pensées afin d’y inclure de nouvelles croyances qui te tireront vers le haut. Une croyance limitante ne reste qu’une croyance, et donc par définition, une vision personnelle que tu es en capacité de faire évoluer. 

Tu verras, en utilisant les méthodes citées dans cet article, tu te dirigeras petit à petit vers ta définition du bonheur, ce qui toi, te rend heureux. Chaque pas est important, fais-toi confiance et trace dès aujourd’hui ton nouveau chemin ! 

Tu te sens seul.e dans ta vie de solopreneur.se ?
Écoute mon journal de bord hebdo

J’y partage mes peurs, erreurs, échecs, leçons, trouvailles & stratégies,
comme dans un audio WhatsApp à un.e ami.e

écrit par

Alex Vizeo

À 2 reprises, j’ai décidé de changer de job parce qu’il ne me correspondait plus. Aujourd’hui je veux t’aider à faire de même. Tout d’abord passe mon test Je Reste ou J’me Barre en 19 questions pour savoir si il est temps de quitter ton job. Ensuite, inscris-toi à mon atelier en ligne 100% gratuit et découvre ma stratégie en 5 étapes pour vivre de ton métier idéal sans galérer financièrement.

Table des matières

Pas encore de commentaire, soit le premier à donner ton avis.


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *