Skip to content
comment faire introspection travail trouver sa voie

Comment faire une introspection ? 6 conseils pour trouver ta mission de vie

Tu te sens perdu, démotivé, tu as du mal à donner du sens à ton travail et plus généralement à la vie que tu mènes ? Voilà autant de bonnes raisons de faire une introspection ! Source de nombreux bienfaits, cette démarche de développement personnel est un super point de départ pour une existence plus riche et plus alignée avec ses valeurs. Elle consiste principalement à se poser des questions à soi-même et à analyser ses réponses afin de donner une meilleure direction à sa vie.

Que tu aies un projet en tête ou veuilles repartir complètement de zéro, voici 6 étapes clés pour réaliser un travail d’introspection et trouver ta véritable mission de vie !

En BONUS, je vais également te donner mon test GRATUIT pour savoir si tu dois changer de job ou pas. C’est mon test « J’reste ou j’me barre » pour te poser les bonnes questions et savoir si tu dois changer de métier.

Mais avant de commencer, quelques infos…

Pourquoi faire une introspection de soi ? Ses bienfaits

Introspection : bien souvent ce mot fait peur car il induit une analyse de fond ainsi qu’une énorme remise en question. Et en effet, la définition de l’introspection, c’est littéralement l’action de regarder à l’intérieur de soi pour essayer de comprendre qui l’on est vraiment et donner du sens à sa vie.  

Dans un monde où l’on vit à mille à l’heure et où l’on reçoit des injonctions de toute part, réaliser un travail d’introspection est la clé pour se reconnecter à ses émotions et à ses vraies valeurs. Quoi de plus important que de prendre le temps de se questionner sur sa vie et sur son degré de satisfaction ? 

L’idée est de faire un bilan de soi en se posant une série de questions relatives à différents aspects de son quotidien et de sa personnalité. Le but ? Accroître son niveau de conscience pour comprendre ce qui est important pour soi et paver le chemin vers son futur. 

Que tu cherches à changer ton mode de vie ou de consommation, à donner une autre direction à ton parcours pro, à modifier ton comportement à l’égard d’autrui, ou à lancer un projet qui te tient à cœur, l’introspection a énormément de bienfaits et peut avoir des conséquences majeures sur ton évolution. 

C’est le tout premier pas à faire : imagine-la comme le pont qui te connecte à une vie plus heureuse et en phase avec tes valeurs et ta zone de génie

6 clés pour faire une introspection et trouver sa voie 

Entrons dans le vif du sujet avec la méthode concrète pour faire une introspection et les questions à se poser pour débuter ton cheminement. Grâce à ces clés, tu devrais arriver à y voir plus clair et à examiner ta vie sous un nouvel angle. L’objectif final : définir un plan d’action pour te lancer dans ton projet. 

#1. Prépare le cadre de ton travail d’introspection 

Déjà, sache qu’une introspection n’est pas quelque chose que l’on case à la va-vite entre deux réunions de boulot ou le matin en prenant son petit-déj’ ! Il est donc préférable de la préparer un minimum et d’y consacrer un moment particulier, où tu sais que tu ne seras pas dérangé et que tu pourras te concentrer.

Choisis un environnement calme et apaisant, sans trop de bruit et de distractions extérieures. Rassure-toi, pas besoin d’aller faire l’ermite dans la cabane en bois de ton oncle en pleine montagne ! Cela peut être aussi bien ton salon qu’un parc en extérieur, peu importe : l’important est que tu t’y sentes bien.  

Prépare un papier et un stylo, voire même un carnet. Comme ça, tu pourras le relire de temps en temps pour voir où tu en es et ajouter des idées. En plus, coucher ses mots par écrit rend l’introspection bien plus réelle et aide à guider sa réflexion et à faire le tri dans ses pensées.

Certaines personnes trouvent utile de faire une séance de méditation avant de commencer le travail d’introspection. La méditation est en effet un très bon moyen de vider son esprit, de prendre conscience de soi et d’être à l’écoute de ses émotions et sensations !

realiser travail introspection
toujours réaliser son introspection dans un cadre calme et apaisant

#2. Explore le passé et fais le bilan de ton parcours

L’objectif d’une introspection est de faire le bilan sur sa vie, d’avoir une meilleure connaissance de soi et d’avancer vers un but précis. Et quel meilleur moyen de débuter cette analyse qu’en explorant son passé ? Car pour savoir où l’on veut aller, il faut déjà prendre conscience d’où l’on vient !

Ton passé est une part intégrante de toi, il a participé à façonner ton identité. On a chacun une histoire qui nous est propre, pleine d’accomplissements, d’échecs, d’épreuves et de rêves (réalisés ou non). Si tu veux avancer, il est donc important de prendre du recul et d’y poser un regard neuf. 

L’idée de cet exercice est de revenir sur ces événements et d’essayer de comprendre la personne que l’on était autrefois afin de construire petit à petit celle que l’on souhaite devenir.

Voici quelques questions qui t’aideront à faire le point sur ton histoire : 

  • Quelles ont été les expériences marquantes de ma vie ? 
  • Ces expériences ont-elles eu un impact plutôt négatif ou positif ?
  • Quels ont été mes échecs et mes erreurs ? Quelle(s) leçon(s) pourrais-je en tirer ?
  • Quelles ont été mes réussites ? En suis-je pleinement satisfait ?
  • Quelles sont mes blessures ? De quoi dois-je guérir pour avancer ?
  • Qu’est-ce que j’aimais faire quand j’étais enfant et que j’ai arrêté ?
  • Quel genre de personne imaginais-je devenir quand j’avais cet âge ?

Ces deux dernières questions peuvent surprendre et pourtant, elles permettent de revenir au tout début de son parcours, de se souvenir de ce qu’on imaginait pour soi avant d’être influencé par la société et par les autres. Et si ta mission de vie se trouvait dans la tête de l’enfant qui sommeille en toi ?

A ce niveau de ton introspection, si ton besoin de réflexion porte sur ton métier ou ta situation professionnelle il est intéressant d’utiliser le test “Je reste ou j’me barre”. Il te permettra en seulement 19 questions de savoir si tu dois quitter ton job.

#3. Analyse ton moi intérieur pour découvrir qui tu es 

Après ce plongeon dans le passé, faire une introspection implique aussi d’analyser son moi intérieur. Autrement dit, sa personnalité, son caractère, ses forces et ses faiblesses… Il s’agit de cerner la personne que l’on est réellement pour pouvoir ensuite mener des actions davantage en accord avec elle. 

Afin de t’orienter dans cet exercice, voici une autre série de questions à te poser : 

  • Comment me décrirais-je ? Quels sont mes traits de caractère distinctifs ?
  • Quelles sont mes qualités principales, mes forces et mes compétences ? 
  • Quels sont mes faiblesses et les aspects de ma personnalité sur lesquels je dois travailler ? 
  • Quelles sont mes valeurs, les piliers sur lesquels je souhaite fonder ma vie ?

Le défi est d’être le plus objectif possible dans le regard que tu portes à toi-même, car c’est souvent ça le plus dur ! Si tu as des difficultés à faire cet exercice, n’hésite pas à t’inspirer du point de vue de tes proches en leur demandant de te décrire en quelques mots. 

Oui, c’est un peu intimidant, mais savoir qui tu es et comment les autres te perçoivent est crucial pour trouver ta mission de vie ! Attention quand reste à ne pas trop te définir à travers le prisme d’autrui. Après tout, il n’y a que toi qui te connaisse réellement. 

Toutes ces questions je me les suis moi-même posées. Et c’est sur cette base que j’ai développé une méthode beaucoup plus poussée pour découvrir ma zone de génie. Après avoir expérimenté cette méthode sur mes proches pour les aider à apprendre à se connaître, trouver leur zone de génie et redonner du sens à leur vie, je l’ai mise à disposition de tous. Je l’ai appelé la Méthode Introspection et tu peux la découvrir en détail sur cette page.

comment faire une introspection
le plus important pour faire ton introspection : Sois honnête avec toi-même

#4. Définis ce que tu veux et ce que tu ne veux plus

Cet exercice est dans la continuation du point précédent, mais porte davantage sur le FAIRE plutôt que sur l’ÊTRE. Sois honnête avec toi-même : es-tu satisfait de la vie que tu mènes à l’heure actuelle ? À priori, si tu as ressenti le besoin de faire une introspection, c’est bien qu’il y a quelque chose qui cloche !

Il s’agit de remettre en question ta réalité et tout ce que tu considères peut-être comme acquis à ce stade de ta vie. Ce peut être ton métier, ton lieu de vie, tes relations avec tes proches, la manière dont tu gères ton temps, la place accordée à tes passions, etc. 

Ce processus va te servir à identifier les insatisfactions qui jalonnent ton quotidien, à comprendre pourquoi elles sont là et ce que tu aimerais réellement faire à la place.

Répond à ces différentes questions :

  • Quelles sont les émotions que je ressens le plus au cours de la journée ?
  • Qu’est-ce qui me fait vibrer dans la vie, qui me procure le plus de bonheur ?
  • Est-ce que ce que je fais est en accord avec mes valeurs (définies précédemment) ?
  • Quelle est ma définition d’une vie idéale et réussie ? À quoi ressemble-t-elle ?
  • Si je pouvais faire tout ce que je voulais sans contrainte, qu’est-ce que je ferais ?
  • Qui sont les personnes qui m’inspirent au quotidien et dont la vie m’attire ?

Compare ensuite tes réponses avec ta vie et regarde les endroits où tu es le plus en décalage entre ce que tu es/aimes/veux et ta situation actuelle. C’est ce décalage qui crée du stress et des angoisses : améliorer sa vie passe alors par un réalignement avec soi-même

#5. Fais la peau aux croyances limitantes qui te freinent

Sais-tu quelle est la plus grande barrière qui nous empêche de faire ce qu’on veut vraiment dans la vie ? Celle que l’on s’impose à soi-même. Eh oui, malheureusement, la peur de l’inconnu et de l’échec bloque la capacité de beaucoup de monde à réaliser leurs rêves. 

Et c’est normal ! C’est effet tout naturel de ressentir de l’appréhension à sortir de sa zone de confort et à prendre des risques. Pourtant, dépasser ces craintes est bel et bien une étape clé pour aller de l’avant et espérer atteindre le bonheur. 

À toi donc d’identifier les pensées limitantes qui t’empêchent d’avancer et les peurs qui te paralysent. Par exemple, “Je ne suis pas assez doué pour réussir, les autres seront toujours meilleurs que moi” ou alors “J’ai peur des réactions de mon entourage et de leur jugement”.

Une fois que c’est fait, commence en réalité le vrai challenge : celui de les déconstruire une par une. Rassure-toi, tu n’es pas supposé dépasser ces croyances en un jour ! Les identifier durant ton introspection est la première étape du cheminement et c’est déjà une grosse partie du travail. 

#6. Visualise ton futur idéal pour faire une introspection

À cette étape, tu devrais déjà avoir une meilleure idée de qui tu es, de tes envies et des barrières que tu cherches à dépasser. Mais le travail d’introspection ne s’arrête pas là ! Car à quoi bon faire une introspection si l’on ne compte pas passer à l’action ensuite ?

Si les exercices précédents sont absolument essentiels pour comprendre ce que l’on veut, c’est ici que tout se joue. Il s’agit de définir les actions qui vont te mener là où tu veux être, qu’il s’agisse de créer un business, de lancer un projet perso ou de faire un virage à 360° de ta vie

Réfléchis pour cela à deux grandes questions, desquelles vont découler ton plan d’action :

  • Quelles sont les actions que tu dois mener pour te rapprocher de ton idéal de vie ? 
  • Et à l’inverse, que dois-tu arrêter de faire absolument qui t’éloigne de ton but ?

En partant de là, fixe-toi des buts à atteindre pour devenir la personne que tu veux être. Il peut s’agir de plusieurs petits objectifs comme un seul grand objectif. Dans tous les cas, souviens-toi que tu es le seul maître à bord et que seules tes actions peuvent déterminer ton futur bonheur !

Cette partie de l’introspection est très importante pour obtenir de véritable résultats. C’est pour cela que j’y ai consacré un module entier (le module 4) dans ma Méthode Introspection. J’y explique notamment comment définir des objectifs SMART, mettre à plat sa routine et élaborer un plan d’action efficace et tenable sur la durée.

À retenir pour faire une introspection 

Tout le monde devrait faire à un moment ou un autre de sa vie un travail d’introspection, tant ses bienfaits sont évidents. Il permet de se reconnecter à soi et à ses émotions et d’identifier ses valeurs et ses sources de bonheur. 

Résultat : on met en place des actions qui leur correspondent, et on vit une vie plus libre, épanouie, et heureuse ! En plus de cette méthode, une bonne idée est aussi d’intégrer des minis introspections dans ta routine quotidienne, en prenant par exemple quelques minutes le matin ou le soir pour contempler ta journée et visualiser tes objectifs. 

Conclusion sur comment faire une introspection

Bien sûr, cette démarche est loin d’être facile et même avec les différentes techniques et méthodes citées dans cet article, il est normal d’avoir du mal à se lancer. Dans ce cas-là, sache qu’il existe des coachs et des formations (comme ma Méthode Introspection pour apprendre à te connaître, trouver ta zone de génie et redonner du sens à ta vie) qui pourront te guider tout au long du chemin. Comme te le diront tous les grands entrepreneurs dans le monde, on ne regrette jamais d’avoir investi sur soi !

Dois-tu changer de métier ?🤔


Ça te saoule d’aller au boulot ?
Ta motivation est en chute libre ?
T’as l’impression d’être coincé·e dans ta routine ?

Passe le test « J’reste ou j’me barre » en 19 questions
pour t’assurer de ne pas te planter dans ta vie pro
👇

écrit par

Alex Vizeo

Je suis expert en Personal Branding (je t’explique ce concept dans mon Ebook gratuit) et stratégie de création de contenu. Ma passion pour l’aventure et la liberté m’ont permis d’être influenceur voyage pro pendant plus de 7 ans et de rester, à l’aide de ma méthode H8 (accès gratuit ici), dans le top des influenceurs voyage français.

Table des matières

Pas encore de commentaire, soit le premier à donner ton avis.


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *