Skip to content
comment changer de metier

Comment changer de métier ? 7 conseils pour commencer sa reconversion professionnelle

Changer de métier… Si beaucoup en rêvent, rares sont ceux qui décident réellement de se lancer. Et pourtant, le bien être au travail devrait être l’une de nos plus grandes priorités dans la vie. Si ton boulot t’ennuie et que tu ressens un besoin de changement, c’est sûrement qu’il est l’heure de changer de profession ! Mais demeure la grande question : par où commencer ? De la réflexion personnelle au choix de carrière, en passant par la formation et les possibilités de financement, découvre tous mes conseils pour débuter ta reconversion professionnelle et trouver ta voie !

Pourquoi changer de métier ?

Il y a encore 30/40 ans, la relation que l’on entretenait avec le travail était différente. Une fois l’école terminée, on se formait quelques années, puis il fallait choisir un métier que l’on allait faire pour le reste de sa vie. Depuis, les mentalités ont quand même bien évolué, et heureusement ! 

Car rares sont les personnes qui n’ont pas déjà pensé à se reconvertir au moins une fois au cours de leur vie. Perte de sens, de motivation, ennui, besoin de changement, voire même burn-out, les raisons de vouloir changer de métier sont diverses et variées, et surtout propres à chacun. 

Tu peux vouloir un travail moins stressant, augmenter ton salaire, relever un nouveau défi ou avoir un meilleur équilibre pro/perso. Une chose est sûre, entamer une reconversion professionnelle est devenu aujourd’hui assez courant, et peut engendrer de nombreux bénéfices sur ta vie.

Le problème, c’est que beaucoup d’entre nous n’osent pas sauter le pas. Certains ont peur de l’échec, de faire des mauvais choix et de se retrouver en difficulté, quand d’autres ne savent tout simplement pas quoi faire comme métier !

Rassure-toi, il est tout à fait légitime de se sentir perdu face à un tel changement. Après tout, nos métiers occupent une grande partie de notre quotidien, et d’eux découlent de nombreux autres éléments importants (niveau de vie, salaire, horaires, temps libre, etc). 

Ceci dit, en prenant les choses dans l’ordre et en préparant étape par étape ta reconversion, il n’y a aucune raison que ça ne fonctionne pas ! 

7 étapes pour changer de profession et trouver sa voie

Déjà, qu’on se le dise : il n’existe pas de baguette magique qui te fera te réveiller un matin avec le boulot de tes rêves en poche. Changer de métier implique de faire un gros travail sur soi-même et de préparer un minimum sa reconversion professionnelle. 

Voici donc différentes étapes et astuces qui t’aideront à trouver une activité qui a du sens pour toi et à bien planifier ton projet pour mettre toutes les chances de ton côté !

1. Faire une introspection pour changer de métier

Quand on ressent un besoin de changement, que ce soit sur le plan pro ou perso, une étape à ne pas manquer est celle de l’introspection. Le principe d’une introspection est de faire une sorte de bilan de soi, de qui l’on est, de son parcours et de ses envies.  

L’idée ? Connaître la personne que l’on est à l’intérieur afin d’aligner sa vie et faire en sorte qu’elle soit en accord avec ses valeurs et ses objectifs. Grâce à cette réflexion, tu pourras :

  • mieux cerner tes motivations à changer de métier (trop de stress, envie de sens, d’un métier passion, qualité de vie, etc) ;
  • identifier tes centres d’intérêt et ce que tu aimerais réellement faire à la place de ton job actuel.

Comprendre tes raisons (le “pourquoi”) te permettra de définir le plan d’action (le “comment”) de ton projet. Si tu ne sais pas vers quel métier te tourner, cette démarche t’aidera aussi à trouver des idées d’emplois qui pourraient te plaire. 

Profite-en pour identifier les croyances limitantes qui t’empêchent de te lancer : ton âge, tes compétences, ta situation familiale, etc. Dis-toi qu’aucune barrière n’est infranchissable, et pour chaque problème, une solution existe. 

À toi de te poser les bonnes questions et d’adopter un point de vue objectif pour éviter qu’elles soient un frein à ta reconversion. 

comment faire une introspection

2. Réaliser un bilan de compétences

Grâce à l’introspection, tu devrais déjà avoir une meilleure idée des grandes lignes de ton projet et de ce vers quoi tu veux aimerais te diriger. Créer ton entreprise ? Te lancer en freelance ? Faire un virage à 360° de ta carrière ? Vivre la vie de digital nomade ?

Si tout n’est pas encore tout à fait clair pour toi, sache qu’il existe un dispositif mis en place par l’État : c’est le bilan de compétences. Comme son nom l’indique, il sert à faire le point sur tes forces (et ta zone de génie), ton profil et ton expérience afin de déterminer quelle est la voie qui s’offre à toi.

Un bilan de compétences est un processus assez long, qui se découpe en plusieurs phases (entretiens, tests, mises en situation, synthèse). Sache qu’il existe différentes façons de le financer, comme le CPF (on y revient plus loin), Pôle Emploi et même via son employeur.

Grâce à ton travail d’introspection et à ce bilan, tu pourras dans un premier temps évaluer si tu souhaites changer de secteur d’activité ou non. Si la réponse est oui, alors il te faudra dans un deuxième temps étudier l’état du marché dans ce nouveau secteur et les opportunités possibles. 

3. Se faire de l’expérience professionnelle sur le terrain 

As-tu déjà songé au volontariat pour t’aider dans ton projet de changer de métier ? Si ce n’est pas le cas, sache que le volontariat est un super moyen de tester un emploi et de voir s’il te convient vraiment avant de t’engager de façon définitive ! 

Cela te permettra de découvrir un domaine d’activité, d’échanger avec des personnes du milieu et au passage de gagner de l’expérience qui te servira potentiellement ensuite. Bref, si tu as le temps de le faire, c’est tout bénéf’ !

En pratique, à toi de voir quelle forme ce volontariat peut prendre. Quelques heures durant ton temps libre ? Une immersion complète de plusieurs semaines ? Selon les métiers, tu as aussi la possibilité de faire un stage de plusieurs jours afin de suivre le quotidien d’un professionnel. 

4. Se constituer un réseau professionnel pour changer de métier

À côté de ça, pense aussi à te constituer un réseau professionnel : le networking est essentiel lorsqu’on veut changer de profession ! Assiste à des salons, des conférences et des workshops pour rencontrer du monde et te créer de nouveaux contacts.

C’est d’autant plus important si tu évolues dans un secteur complètement différent de celui que tu vises. Par exemple, passer du métier d’infirmier à développeur web sera beaucoup plus simple si tu as déjà un pied et des relations dans le milieu du digital.

Idem si tu souhaites lancer une entreprise : tu auras forcément besoin à un moment ou un autre de personnes qualifiées pour t’aider à développer ton business. Travaille donc ton réseau à fond AVANT d’amorcer ta reconversion professionnelle pour faciliter au maximum cette transition.   

presentation public alex vizeo

5. Suivre une formation pour changer de profession

Lorsqu’on veut changer de métier, difficile de sauter l’étape de la formation dans son parcours ! Reprendre des études ou suivre une formation professionnelle te permet d’acquérir de nouvelles compétences et d’accéder à un diplôme ou une certification pour exercer ton nouveau job.  

Renseigne-toi donc sur les différentes possibilités qui s’offrent à toi en fonction de la nature de ton projet : écoles publiques ou privées, organismes de formation, formations en ligne… Attention à toujours t’assurer du sérieux et de la qualité de l’établissement avant de t’engager plus loin.  

En France, il existe également un dispositif qui s’appelle la validation des acquis de l’expérience, ou VAE. Le principe ? Si tu peux justifier d’un an d’expérience professionnelle dans une branche d’activité, tu peux accéder à une certification qualifiante en retour. 

Un conseil, n’ai pas peur de passer du temps dans tes recherches pour être sûr de trouver la formation qui te correspond bien. Une bonne formation peut s’avérer déterminante dans une transition professionnelle et peut apporter bien plus qu’un diplôme, notamment un réseau et des opportunités

6. Bien préparer sa reconversion professionnelle

Changer de profession implique généralement un gros changement de vie ! Il faut donc anticiper et préparer au maximum cette transition pour assurer ses arrières et être le plus serein possible. 

L’un des plus gros freins est par exemple bien souvent d’ordre financier. Ce qui est bien, c’est qu’en France, on a la chance d’avoir plusieurs possibilités de financement à notre disposition. En voici quelques-unes :

  • Projet de transition professionnel (PTP) : ex-CIF (Congé Individuel de Formation), il permet à un salarié de s’absenter de son entreprise afin de suivre une formation pour changer de métier. À savoir que les demandes sont soumises à certaines conditions.
  • Compte Personnel de Formation (CPF) : ce sont des droits à la formation (en €) que l’on cumule à partir du moment où l’on entre sur le marché du travail. Ils peuvent s’utiliser pour financer en totalité ou en partie une formation professionnelle (parmi la liste de formations éligibles) ;
  • Rupture conventionnelle : si tu es salarié, négocie une rupture conventionnelle avec ton employeur pour bénéficier du chômage. Cela te permet de bénéficier des allocations le temps de trouver ton nouvel emploi ou en attendant que ta boîte génère des revenus. 

Le mieux est de te renseigner auprès de Pôle Emploi pour voir les solutions qu’il est possible de mettre en place selon ta situation et ton statut. Il existe en effet des aides spécialement prévues pour les fonctionnaires, les employés ou encore les chômeurs comme avec l’AIF.

Évidemment, si tu le peux, assure-toi d’économiser le plus possible en amont de ta reconversion. Cela te permettra non seulement de financer des formations éventuelles, mais aussi d’avoir un coussin de sécurité. 

changer de metier formation

7. Autres conseils pour se lancer et changer de métier

Pour finir, terminons par quelques petits conseils pour t’aider à concrétiser ton projet et à maximiser tes chances de réussir. 

Déjà, donne-toi le temps nécessaire. Il est parfaitement normal de vouloir que les choses bougent vite lorsqu’on décide d’un changement de vie. Mais garde en tête qu’une reconversion professionnelle ne se fait pas en un claquement de doigt et se fait souvent sur 6 mois à 1 an.  

Si ton âge ne doit pas être un frein, il est évident que l’on a pas la même vie ni les mêmes obligations à 25 ans et à 50 ans. Famille, situation financière, contraintes géographiques… Il te faudra donc faire des choix et organiser ton changement de carrière autour de ton cas personnel. 

Un autre point est de minimiser tes attentes au début. Car même si tu as 10 ans d’expérience dans ton ancien métier, dis-toi que tu commences tout juste dans ta nouvelle carrière. Il ne faut donc pas s’attendre à avoir des responsabilités importantes ou un haut salaire dès le départ. 

À retenir pour changer de métier 

Vouloir changer de métier et prendre la décision de sauter le pas n’est jamais facile. Cette transition peut faire l’effet d’un véritable saut dans le vide : on sort de sa zone de confort et on s’avance dans l’inconnu, sans savoir de quoi l’avenir sera fait. 

La société est construite de telle façon que le travail prend une place très importante dans nos vies, et cet élément seul peut avoir d’énormes conséquences sur le reste. Mais c’est aussi pourquoi il est crucial de mettre tout en œuvre pour être le plus épanoui possible dans sa vie professionnelle !

Si tout le monde n’est pas destiné à faire un travail passion (et c’est ok !), chacun a quand même le droit de trouver une voie qui lui procure de la satisfaction. La clé est donc de se poser les bonnes questions et de faire le point sur ce qui est réellement important pour soi. Une idée pour rester motiver est de noter chaque grande étape dans un carnet. Ainsi, tu pourras mieux analyser tes progrès et visualiser le chemin accompli. Terminons par ces quelques mots certes très clichés, mais qui n’en restent pas moins vrais : on a qu’une vie, donc à toi de tout faire pour la kiffer au max !

écrit par

Alex Vizeo

Je suis expert en Personal Branding (je t’explique ce concept dans mon Ebook gratuit) et stratégie de création de contenu. Ma passion pour l’aventure et la liberté m’ont permis d’être influenceur voyage pro pendant plus de 7 ans et de rester, à l’aide de ma méthode H8 (accès gratuit ici), dans le top des influenceurs voyage français.

Table des matières

Pas encore de commentaire, soit le premier à donner ton avis.


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.